Eldorad-Oc

Eldorad-Oc

Randonnées


Rencontre avec Sitting Bull dans les gorges de Colombières !

 DSCN0143.jpg

 

Il en est des paysages comme des chefs d’œuvres de l’art : on ne se lasse pas de les parcourir et de les contempler. C’est pourquoi je n’hésite pas à vous inviter à me suivre dans un lieu cent fois parcouru avec mon ami Gibus : le sentier de l’Esquino d’Aze qui monte à l’assaut du Caroux pour redescendre par les somptueuses gorges de Colombières. Dans notre « jeunesse » nous montions ce sentier plus qu’abrupt quasiment en courant et aujourd’hui nous avons des bâtons, mais que les jeunes ne se moquent pas, beaucoup auraient encore du mal à nous suivre !

 

 

DSCN0145.jpg

 

Si nous n’apercevons aucun mouflon  - ni d’autres animaux sauvages d’ailleurs -  effrayés par la « régulation » opérée par les chasseurs, défenseurs de la biodiversité en terrines, selon la drôlatique et pertinente formule de Charline Vanhaoenacker (humoriste belge), nous croisons quand même une poule en train de couver. J’hésiterais à faire une omelette avec ses œufs par crainte qu’elle ne me reste sur l’estomac !

 

 

DSCN0149.jpg

 

Il suffit d’affirmer une chose pour que la vie vous contredise  - triste sort que la condition humaine – car nous apercevons au loin un buffle dont on sait qu’il est l’un des animaux les plus dangereux de la planète, l’homo sapiens mis à part bien évidemment. Mais il nous laisse passer sans encombre, en raison de notre allure inoffensive, n’ayant ni la bedaine, ni la mine crétine des « nemrods » qui à l’abri de leurs 4x4 collectionnent les trophées d’animaux.

 

 

DSCN0152.jpg

 

Bien que nous la saccagions sans vergogne, la nature souvent nous montre sa résilience, comme cet arbre que le vent ou un oiseau porteur de graine a fait malencontreusement naître entre deux rochers exposés au vent qui souffle parfois violemment en ces lieux. Saurons nous faire preuve d’autant de courage quand les cataclysmes se succèderont sur la Terre du fait de notre inconscience ?

 

 

DSCN0153.jpg

 

Mais cessons de jouer les Cassandre car si chaque homo sapiens fait partie du problème, il détient aussi une partie de la solution. Oeuvrons  donc, chacun à notre niveau, pour préserver cette beauté que ce berger multi séculaire continue d’admirer alors que ses troupeaux pâturent depuis longtemps dans la voie lactée ! Vous ne voyez pas le berger ! Ne soyez pas inquiet, car seuls les initiés atteints de paréidolie peuvent l’apercevoir ! N’est ce pas Chinou !

 

 

DSCN0156.jpg

 

Oui, la beauté est en ces lieux, bien que la bruyère commence à être brûlée par le soleil caniculaire de l’été. Mais ces magnifiques étendues mauves sont, du fait de la disparition des troupeaux d’ovins, peu à peu grignotées par les ginestières et quelques pins, éclaireurs d’une armée de conifères qui, si l’on n’y prend garde, envahira le plateau. Si l’O.N.F laisse faire, alors disparaîtra ce qui fait le charme unique du plateau du Caroux. 

 

 

DSCN0157.jpg

 

Ceux qui peuvent marcher savent qu’il n’ y a pas de plus grand bonheur que d’avoir devant soi une nature vierge jusqu’à l’horizon. Il s’agit sans doute d’une joie atavique gravée dans les gènes de l’homme quand il est parti à la découverte de la planète et qui renaît quand il se trouve au cœur d’une nature sauvage.

 

 

DSCN0159.jpg

Peut être que cette joie envahit aussi cet arbuste qui, comme son congénère rencontré plus tôt, est né en un lieu plutôt inhospitalier. Car que savons nous du  peuple des arbres dont on découvre qu’ils sont des êtres bien plus complexes et «sensibles »  à leur environnement que nous  ne le pensions.

 

 

 

DSCN0160.jpg

 

Nous nous apprêtons à quitter le plateau Sommital du Caroux et à descendre vers les gorges de Colombières. Devant nous s’étend une galaxie de monts bleutés qui surprendront ceux qui pensent que l’Hérault est essentiellement un département balnéaire. Il est certain que les vacanciers qui se font rôtir sur les plages du littoral ne se doutent pas que des montagnes se dressent à une heure à vol d’oiseau !

 

 

DSCN0161.jpg

 

Et nous voilà dans les gorges entaillées au cours de millions d’années par le modeste torrent de l’Arles, le nom de Colombières leur étant donné par le village qui se trouve à leur « embouchure ».

 

 

DSCN0163.jpg

 

Bien que le soleil soit ardent, il peine à réchauffer les eaux du torrent qui sortent non loin d’ici des entrailles de la Terre. S’y plonger est pour le moins revigorant, comme en témoigne la mine de mon ami Gibus ! Pas plus frais est le rosé qui accompagne notre pique-nique, histoire de vous dire au passage que nous ne faisons pas partie de ces sportifs ascètes un peu zinzins qui rouillent leurs articulations avec de l’eau minérale.

 

 

DSCN0171.jpg

 

C’est dans les gorges que l’on voit le mieux que le massif du Caroux – l’un des plus vieux de la terre avec 600 millions d’années au compteur – est en état de délabrement avancé. Les montagnes comme les hommes sont mortelles même si leur échelle de temps n’est pas la nôtre !

 

 

DSCN0177.jpg

 

C’est en ces lieux qu’a trouvé refuge le chef indien sioux lakota Sitting Bull rescapé des massacres commis par les yankees, qui continuent au demeurant à exterminer le reste de l’humanité avec leur kaka cola et autres sodas, diabolique invention qui bousille nos cerveaux et nous rend obèses. Il nous propose de fumer le calumet de la fraternité avec lui et nous discutons un moment des méfaits commis par les homo sapiens à l’égard de l’environnement. Il nous rappelle l’avertissement qu’il avait lancé aux yankees quand il vivait encore aux USA : « Quand vous aurez coupé le dernier arbre, pollué le dernier ruisseau et pêché le dernier poisson, alors vous vous apercevrez que l’argent ne se mange pas ».  Il n’a malheureusement pas été entendu car le seul but des milliardaires yankees et de leurs clones à travers la planète  reste d’accumuler des dollars !

 

 

DSCN0180.jpg

 

Puis nous reprenons notre descente vers la plaine en empruntant un sentier en balcon qui nous gratifie d’un panorama exceptionnel.

 

DSCN0182.jpg

 

Oui notre planète est belle, faisons en sorte que nos descendants puissent encore l’admirer au cours des siècles à venir!

 

 

*****

 

Si vous aimez ce blog, peut être aimerez vous aussi mes chansons

 

Trois nouvelles dont "Tu es l'obscur objet de mon désir"

 

sont postées sur les plateformes musicales

 

dont DEEZER (cliquez sur le nom)

 

 

Certaines sont aussi publiées illustrées par des photos sur mon blog 

Canta la Vida

 

Vous pouvez également les écouter classées par album sur mon blog

 

OLD NUT WIX

 

(intégralité des chansons - sauf les 2 derniers albums - classées par album)

 

 

Texte & Photos Ulysse

(Les photos sont de moins bonne qualité qu'à l'accoutumée car elles ont été prises par un petit appareil de dépannage)

 


14/09/2018
24 Poster un commentaire

Périple "volcanique" autour de Brénas

 

IMG_3579.jpg

 

Pour la rando de ce jour, nous partons de Brénas,  village du Clermontais, région qui entoure la ville de Clermont l’Hérault et qui comporte une extrême variété de roches aux couleurs étonnantes, probablement unique en Europe.

 

 

IMG_3593.jpg

 

Si ce village est aujourd’hui paisible, le lieu où il est implanté a connu un passé tumultueux. Ainsi, il y a environ deux millions d’années, la région a été « secouée » par un épisode volcanique dans le prolongement de celui qu’a connu l’Auvergne. En témoignent les couches de lave basaltique que l’on aperçoit ici dans une coupe du sol et qui ont recouvert de plus anciennes couches sédimentaires.

 

 

IMG_3607.jpg

 

Il en est de même de ces deux « necks » - magmas basaltiques figés dans des cônes de volcans aujourd’hui érodés – que l’on aperçoit dans le paysage. Aujourd’hui ces volcans sont éteints, mais nul ne peut prétendre qu’ils ne se réactiveront pas un jour, poussés par la colère de Gaïa, désireuse de se débarrasser des homos sapiens qui lui manifestent si peu d’égards.

 

 

IMG_3602.jpg

 

Profitons de cette phase provisoire de répit pour admirer les résidents du lieu qui vaquent sans souci à leurs occupations, comme ce « Tabac d’Espagne » nom donné à ce papillon car  la couleur de ses ailes rappelle celle du tabac en poudre fabriqué à Séville au XVIII° siècle. Notons que si ce papillon butine toute fleur qui se trouve à sa portée, comme cet élégant Oursin bleu, sa chenille ne se nourrit que de violettes !

 

 

 

IMG_3611.jpg

 

Il est possible que les habitants des siècles passés ait implanté ce crucifix pour éviter le retour des cataclysmes que l’on attribuait aux colères divines.  Il est symbolique qu’une vigne l’ait choisi comme tuteur sachant que Jésus a prétendu n’être qu’un cep de la vigne du Seigneur !

 

 

 

IMG_3620.jpg

 

Mais revenons au paysage où l’on aperçoit au loin le neck de la Roque dans l’échancrure des monticules de « ruffes » qui nous entourent. Ces ruffes sont des marnes sédimentaires chargées en oxyde de fer (d’où leur couleur rouge)  laissées par les lagunes qui occupaient les lieux, il y a environ deux cents millions d’années et où rodaient des pré-mammaliens, ancêtres des dinosaures dont on peut voir les traces fossiles sur la dalle de la Lieude dans les environs.

 

 

IMG_3628.jpg

 

Ces ruffes ne sont guère fertiles et ne servaient dans le passé qu’à  nourrir les ovins de leur maigre herbage. Il ne subsiste de cette époque que quelques abris de bergers en ruine dont les pierres qui composent les murs racontent, à qui sait la lire,  l’histoire géologique de la région.

 

 

IMG_3634.jpg

 

Nous poursuivons notre périple dans un paysage qui fait penser à l’Ouest américain et où nous ne serions pas surpris de voir débouler quelques cow-boys !

 

 

IMG_3638.jpg

 

Les buttes de ruffes se succèdent dont les flancs stériles dépourvus de tout humus ne sont propices à aucune vie, petit bout de Mars tombé sur la terre !

 

 

IMG_3653.jpg

 

Pour parfaire votre connaissance des phénomènes volcaniques, notez que l’on aperçoit sur le flanc de la Roque un dyke, coulée de lave qui s’est figée en jaillissant sur le côté du volcan.

 

 

IMG_3661.jpg

 

Nous sommes témoins d’une hécatombe de pyrales du buis ce qui nous réjouit car cette bestiole venue d’Asie, devenue invasive depuis 2005, dévaste les buissaies depuis lors. L’un de ses rares prédateurs est malheureusement le frelon asiatique, autre fléau venu d’Asie. 

 

 

IMG_3671.jpg

 

Finalement nous apercevons des chevaux, fort heureusement sans cow-boys, dont certains semblent contempler avec désespoir le lit du torrent à sec. Il faut dire qu’il n’est pas tombé une goute d’eau depuis des semaines et plantes et animaux sont mis à rude épreuve.  Mais vu l’évolution du climat peut être qu’un jour nous aussi contemplerons avec stupeur nos robinets à sec ! Heureusement, il me restera ma cave que je remplis en prévision de ce moment funeste .

 

 

IMG_3683.jpg

 

Les arbres sont parmi les êtres les plus déterminés que je connaisse car j’en vois pousser en des lieux improbables, comme ces deux arbrisseaux accrochés en haut de cette butte de ruffes. Je ne suis guère confiant hélas quant à leur espérance de vie.

 

 

IMG_3685.jpg

 

Nous remontons doucement vers notre point de départ sous un soleil avec lequel on pourrait faire griller des saucisses ! Mais résilients nous sommes et nous poursuivons sans mollir notre ascension….

 

 

IMG_3696.jpg

 

Nos efforts sont récompensés par une vue somptueuse sur le vallon que nous avons arpenté.

 

 

IMG_3693.jpg

 

Et, cerise sur le gâteau ou plutôt, figue sur le gâteau, un figuier au bord du chemin nous offre ses fruits mûrs à point.

 

 

IMG_3704.jpg

 

Et c’est en musique que s’achève ce périple, bercés par le chant d’une cigale peu farouche. Mais peut être - car ce sont les mâles qui chantent- essaie-t-il d’attirer nos compagnes ! Mais celles-ci connaissent la musique et ne se laissent pas séduire!

 

 

*****

Si vous aimez ce blog, peut être aimerez vous aussi mes chansons

Trois nouvelles dont "Tu es l'obscur objet de mon désir"

sont postées sur les plateformes musicales

dont DEEZER (cliquez sur le nom)

Certaines sont aussi publiées illustrées par des photos sur mon blog Canta la Vida

la dernière étant "I want to be a rockstar"

Vous pouvez aussi les écouter classées par album sur mon blog

OLD NUT WIX

(intégralité des chansons - sauf les 2 derniers albums - classées par album)

(cliquez sur les noms)

 

Texte & Photos Ulysse

 

 


06/09/2018
39 Poster un commentaire

Bonjour !

IMG_3272.jpg

 

Bonjour, mon pseudo est Ulysse, je tenais jusqu'à présent un blog "Eldorad'Oc sur la plateforme du Midi Libre qui va fermer fin septembre. Aussi j'emménage sur Blog4ever en espérant que mes fidèles lectrices et lecteurs me suivront et que de nouveaux me découvriront. Cela fait quinze ans que j'arpente les sentiers et les montagnes de l'Occitanie et vous en montre les beautés. Cet article est une simple introduction pour "voir" et tester cette nouvelle plateforme.

 

Je suis aussi chanteur-compositeur-interprète et j'ai un autre blog musical "Canta-la-Vida" que je transfèrerai ici si l'essai est concluant. Pour vous donner une idée de mes chansons je vous en poste une " La tête dans les étoiles" qui est en quelque sorte ma profession de foi !

 

 

 

Je vous dis à bientôt !

 

Ulysse


03/09/2018
17 Poster un commentaire